Achat immobilier : qui paie les frais de notaire ?

A

Chaque achat immobilier sous-tend l’obligation de passer devant un notaire. Seul l’acte notarié officialise la transaction entre un vendeur et un acheteur. Mais qui paie les frais ?

Comment évaluer les frais de notaire et les payer ?

En premier lieu, même si l’on parle le plus communément de frais de notaire ; cela est un terme générique. Il faudrait plutôt dire « les frais d’acquisition ». Un notaire, lors d’un achat immobilier est en charge de collecter différentes taxes et autres impôts pour certaines administrations dont le Trésor Public; ce que l’on appelle les DTMO (Droits de Mutation à Titre Onéreux). Le montant des frais change en fonction de la nature du bien. Quand on souhaite acheter un bien immobilier neuf, les frais sont moins importants que dans l’ancien. Ils ne représentent qu’environ 3% du prix. Dans un achat dans l’ancien ; ces frais sont plus importants et s’élèvent dans ce cas, à environ 8% de la valeur du bien. Dans un cas comme dans l’autre ; les émoluments (c’est-à-dire la rémunération du notaire) ne s’élèvent au final qu’à 15% de la somme demandée. Mais il est bon de noter que certaines lois peuvent faire baisser le montant de cette rémunération. Dans le doute, il existe sur Internet des outils calculatrices qui permettent en fonction du montant du bien que l’on souhaite acquérir, de déterminer la somme à échoir aux frais de notaire.  De nombreuses personnes profitent de leur apport personnel pour s’acquitter des frais de notaire, ce qui leur fait une somme non négligeable, quelquefois, à soustraire du montant total du crédit qu’ils doivent rembourser pendant une période donnée.

Achat de maison ou d’appartement : qui va payer l’acte notarié ?

Les frais de notaire sont toujours à la charge de l’acquéreur. En fonction du type de bien qu’il envisage d’acheter, il est important de les incorporer quels qu’ils soient, dans le plan de financement global du prêt immobilier pour ne pas avoir de surprise. Ce montant, en effet, va faire partie de ce qu’il va falloir rembourser à la banque. Beaucoup de personnes cherchent des moyens de faire baisser les « frais de notaire ». Etant intiment liés au prix de vente du bien, il suffit pour payer moins d’obtenir le bien pour un prix moindre. C’est à ce moment que les talents de négociateur d’une personne peuvent s’avérer intéressantes. Un mauvais DPE suppose quelquefois une isolation à parfaire: avoir besoin de faire des travaux peut être un prétexte pour faire baisser le prix de vente et donc les frais qui seront demandés par le notaire. Le fait de trouver le bien directement sur un site d’annonces de notaires permet de faire l’économie des frais d’agence qui souvent sont à ajouter, quand on veut acheter un bien immobilier. Certains équipements comme une cuisine équipée ; une salle de bains avec une cabine de douche ou encore une baignoire peuvent être déduits, en fonction de leur valeur. Certaines cuisines pouvant être très chères, il est quelquefois possible de faire une économie de 3% sur les frais d’acquisition.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat